L'aménagement des espaces de travail et le management

Malgré le changement de mentalités amorcé vers l’aménagement de « zones d’intimité » de « bulles de confidentialité »,
l’open space demeure la norme.

Le  mode projet
se démocratise.

richard_verglas“ Il y avait déjà une notion d’open space qui était très marquée, du fait d’une organisation par projets et de fait d’une organisation par métiers. Là  où on a cherché à optimiser, c’est véritablement sur la dimension du poste de travail, qu’est-ce qui est nécessaire pour pouvoir bien travailler, quelle surface est nécessaire pour être dans un confort de travail, mais en même temps qui nous permette aussi d’augmenter la capacité du nombre de collaborateurs par rapport à la surface. ” 

— Richard Verglas - Mazarine

christophe-pont« Pouvoir échanger avec une autre équipe, se détacher de la sienne et pouvoir travailler pendant 6 mois avec 2 directions voisines pour construire un projet, ça, ça change vraiment les façons de travailler et cela affecte considérablement notre façon d’aménager les espaces de travail. » 

« On a des bulles de travail pour les mini réunions ou les coup de fil privés. »  

— Christophe Pont - Generali

Le modèle du co-working marque des points…
en revanche de travail à distance reste encore peu répandu.

setareh-farsi« C’est enrichissant, surtout que dans notre structure on a toujours été deux ou trois et il suffit que deux soient en déplacement pour se retrouver tout seul pendant plusieurs jours. Pour moi c’est une solution agréable pour rencontrer d’autres personnes dans leur quotidien. Et puis par les mêmes moyens, on peut travailler avec les autres. Par exemples, si aujourd’hui j’ai besoin de faire une plaquette j’irai d’abord voir le graphiste qui est au premier étage avant d’aller voir en face. »

— Setareh Farsi - Mediavillage

eric-clauss« Je crois que beaucoup de gens sont intéressés par des horaires flexibles, par du travail mobile, pas forcément par du télétravail » 

— Eric Clauss - RTE

Photo HOK’s office, London